L’équipe actuelle des professeurs de l’Académie du Centre sont :

Pour la Batterie : Joël Fortin.

Joël Fortin

Joël Fortin entreprend des études au collège d’alma pour obtenir un D.E.C en musique Jazz et Populaire. Par la suite il étudie sous la tutelle de Stéphane Chamberland et étudiera également avec Dom Famularo. Pendant ces 10 années d’expérience en tant que Batteur professionnel, il joue avec une centaine d’artistes ce qui lui permettra de tournée partout au Québec, en Ontario et en France. Il participe entre autres au Festival International des Musique Universitaire et performe en tournée à Toronto tout au long de l’été 2010 avec plusieurs groupes pop de la ville. Joel est un Batteur qui peut jouer et lire tout les styles de musique. Joel est également clinicien depuis Janvier 2009, ayant fait plus d’une cinquantaine de cliniques dans la province de Québec de même qu’à Chambéry en France. Joel a également fait des cliniques avec Stéphane Chamberland en Février et Juillet 2012. Fort de son expérience déjà acquise, Joël s’est joint à notre équipe en janvier 2015 alors que devions remplacer un autre professeur de haut calibre et il fallais vraiment en trouver un bon. Le défi a été relevé avec grand succès auprès des élèves de Maxime et ce à l’unanimité.

Pour le Chant :  Zlatka Merzhanova.

a3866766194_2

Chef d’orchestre, chanteuse, choriste et professeure, Zlatka Merzhanova est née en Bulgarie en 1974. Diplômée universitaire en chant, direction d’orchestre et en pédagogie de la musique, Zlatka a exercé son talent comme chanteuse professionelle dans son pays d’origine. Elle a par la suite enseigné la musique pendant 8 ans au niveau universitaire en Tunisie et a obtenu de nombreuses lettre de références de différentes institutions en tant que professeur. Elle s’est installée à Montréal en juin 2013 afin d’y poursuivre sa carrière artistique professionnelle et s’est jointe à l’Académie du Centre dès le mois d’aôut suivant. Dame de grande classe, ses élèves l’adorent…

http://zlatka.bandcamp.com

Pour La guitare et guitare basse : Frédéric Sauvé

DSC00346-D

myooz_net

Frédéric est notre professeur de guitare attitré depuis 2011. Il a à son actif plusieurs enregistrements de disques et s’est produit en concert durant plus de dix ans. Également diplômé  en piano, Frédéric est également un des rares professeur de Chapman Stick au Canada, un instrument combinant la guitare avec la technique du tapping (cordes touchées et non pincées) dont il est interprète autant en musique classique que rock progressif. Frédéric a su guider des jeunes talents vers des niveaux élevés en seulement un an de cours avec lui. Outre sa patience et son dévouement, il est également extrêment sympathique.

http://www.stickist.com/viewtopic.php?f=11&t=1010

http://dawhois.com/site/myooz.net.html

Pour le Piano, les claviers, l’écriture et la composition musicale :

Alain Jacques Coutu, directeur du Centre Musical Métropolitain.

ajc01

Premier fils d’un couple d’artistes musiciens, acteurs et surtout chanteurs, Alain Jacques Coutu naît à Montréal en 1958. Attiré très tôt par le théâtre, mais submergé par le monde de musique qui l’environne, c’est vers l’âge de 10 ans qu’il s’enflamme pour cette dernière forme d’expression. Dès lors, tout devient clair dans son esprit : le jeune Jacques veut devenir musicien.

Ayant reçu de sa grand-mère ses premières leçons de piano, Alain Jacques Coutu débute sa formation musicale d’abord en privé, puis à l’école de musique de Sainte-Croix. Devenu adulte, il obtient un DEC professionnel de 3 années en musique du cégep de Saint-Laurent. Plusieurs années plus tard, il complète des études universitaires en orgue classique au Conservatoire de Musique de Montréal. Entre-temps, et tout au long de son évolution en tant que musicien et pianiste, il aura la chance de côtoyer plusieurs maîtres du clavier dont Jacques Perron (directeur musical et compositeur pour Yvon Deschamps, Louise forestier, Monique Leyrac, Pauline Julien), Arlette Banon 1er prix de Casa Blanca, Yolanda Bellomia (1er prix de Rome), à l’orgue avec Raymond Daveluy (organiste à l’Oratoire) et Gaston Arel au Conservatoire.

C’est en 1982 qu’Alain Jacques Coutu débute sa carrière de professeur de musique, offrant des cours de piano, mais aussi de théorie et de solfège à une clientèle qui croît alors très rapidement. Après s’être familiarisé avec le langage de la musique jazz et populaire en accompagnant les élèves de l’école de chant que dirige sa mère, Alain Jacques Coutu se signale professionnellement au sein de différents orchestres, dont le groupe Area 514 en 1985 avec Martin Fontaine (Elvis Story). Ses services de repiqueur, d’arrangeur et de réalisateur de bandes sonores pour accompagnement, musique publicitaire ou films documentaires, sont également de plus en plus en demande.

Depuis septembre 1989, A. Jacques Coutu enseigne à plus de 20 à 30 personnes par année, dont plusieurs sont devenues des élèves réguliers au fil du temps, – certains restant encore fidèles au rendez-vous, même après une dizaine d’années de progression -. D’abord affilié à l’École de musique de Sainte-Croix, puis avec l’Académie de Musique du Québec depuis plus de 15 ans déjà, A. Jacques Coutu s’est vu enseigner à des centaines d’élèves de tous les âges et toutes les cultures au fil des années, donnant la possibilité à plusieurs de passer avec succès leurs examens académiques, d’être accepté au sein de programmes de musique au collège, à l’université et au conservatoire.

À travers ses activités professionnelles, A. Jacques Coutu développera également d’autres projets musicaux. Parmi ceux-ci, un projet de musique dite « acousmatique », qui s’est traduit par la réalisation et l’autoproduction d’un album de pièces d’ambiance intitulé Décors Sonores (2001), lequel en inspirera plus d’un dans le domaine, malgré des moyens de diffusion limités. Puis, par un certain concours de circonstances, A. Jacques Coutu, ayant depuis toujours apprécié l’improvisation musicale à travers ses propres expérimentations aux claviers, a été amené à organiser une série d’activités « jams » menant en 2006 à la fondation du Club Alternatif d’improvisation Musicale (C.A.I.M.). Le C.A.I.M. est une initiative originale donnant l’opportunité à des musiciens parfois isolés de se rencontrer afin de développer leur talent en improvisation, le tout dans une ambiance festive.

Soucieux de transmettre aux professeurs de la relève son savoir et son expérience en matière d’enseignement de la musique et souhaitant par ailleurs rassembler les activités du C.A.I.M. en un foyer stable et fonctionnel, A. Jacques Coutu, devant une clientèle de plus en plus importante, fonda en 2007 le Centre Musical Métropolitain. L’institution est dédiée à la mémoire de ses mère et père, Liette Provost (pianiste, chanteuse et enseignante) et Yvon Coutu (chanteur, organisateur et directeur de scène).